lundi 6 juillet 2015

Leçon d'ubiquité maternelle

Communiqué compatissant du Ministère des Affaires Domestiques et des Peaux de Bananes Calendaires

Chers Concipriotes, Chères Compatoyennes,

Cette année encore, les contraintes du calendrier scolaire vous prédestinent à jouer au "case-grumeau" durant les quelques semaines où vous êtes tenu de rouiller au bureau avant de goûter vous-même à des vacances bien méritées.
Cette année encore, vous allez devoir faire avaler à vos grumeaux qu'une semaine entière chez Tata Fernande à regarder pousser les melons dans la garrigue c'est trop fun.
Cette année encore, vous allez devoir convaincre les grumeaux que faire du tricotin avec mémé Jeanine au Centre aéré c'est trop cool.
Cette année encore, vous allez devoir convertir les grumeaux aux plaisirs rustiques d'un séjour d'une semaine rando-écolo en draisienne artisanale dans le Vercors avec Tatie Marie-Prune.

Cette année encore vous allez ramer à les caser.

Bon courage !



 
 


14 commentaires:

Calomiel a dit…

Allez, bon courage ! :)

Casse-bonbec a dit…

quand on voit l'illustration, on ne comprend vraiment pas pourquoi tu as tellement de mal à les laisser retourner à l'école... enfin, sauf si on est soi-même une maman dont le cœur saigne chaque fois qu'elle doit laisser ses bambinos !
Bonnes vacances quand même !

Meduse69 a dit…

Rien de plus vrai ! Je milite à fond pour des vacances scolaires de 5 semaines maximum, qui est avec moi ? Ou alors pour un contrat grand-parental : ceux-ci s'engageraient dès la naissance du premier petit-enfant à le garder "un minimum de 4/6/8/32 semaines par an (cochez la bonne case)".

Trenty a dit…

Cette année, on vas encore y échapper (Merci le congé parental).
Mais à partir de la rentré, c'est finit.
On vas y avoir droit.

Accueil de loisirs a dit…

Rhoooo c'est même pas vrai qu'au centre de loisirs on fait du tricotin !! Enfin pas chez moi ! Nous on fait les fameux colliers de noouilles !

Florence a dit…

Eh bien, croyez-moi, un beau jour, vous regretterez ce joli temps là, car les grumeaux se seront envolés, et seule mais pas désespérée, vous savourerez les moments de calme tout en ayant un léger pincement au coeur, ah si seulement quelquefois, on pouvait faire marche arrière et revivre, mais vraiment pour un petit moment alors, ces doux instants où ils nous appartenaient, eux qui à présent vivent leur vie, en vous oubliant... Et oui, le cordon est difficile à couper, et les grumeaux ont abandonnés le nid.

Anonyme a dit…

aaaargh ! je ne supporte pas d'entendre à la rentrée " heureusement que l'école reprend je ne sâââvais pluuus quoîîî en faire ! ". Bah pourquoi tu les as fait alors ??? -_-'

Angélique Pignata a dit…

J'habite dans le Vercors mais j'ai jamais vu de colonies de draisiennes artisanales. Par contre des troupeaux de grumeaux a dos de vache, pleins!! Bonne vacances !

Anonyme a dit…

C'est tellement ça, sauf que: "Non grumeau, maman ne peut pas jouer au tic tac le crocodile & le pirate en rampant par terre...euh, à 15 jours de dpa je vais plutôt jouer à la baleine échouée à la plage!
Bonne vacances

Lillie Lutin a dit…

Ahahahahaha ! Je compatis ! Rien de pire que le chant du grumeau surexcité par les vacances, en fond sonore, H24 pendant qu'on bosse ! Surtout qu'un grumeau, ça s'ennuie vite !
Cela dit, c'est un programme de casage plutôt sympa. Ca leur laissera des bons souvenirs :D

Colette Du Net a dit…

C'est tellement vrai! Je n'ai jamais été autant fatiguée que pendant les vacances... (d'où club en journée et plus tard voile).

Anonyme a dit…

On peut adorer ses enfants et trouver que, oui, quand ils s'ennuient ils sont mieux à l'école. Parce qu'ils sont occupés, voient leurs amis et qu'on souffle un peu. Je vois pas où est le problème ? Tu culpabilises bien des parents avec ta réflexion.

Dessinsdabeille a dit…

Je te souhaite tout le courage du monde ! En attendant plein de jolis dessins de vacances de grumeaux à la plage en train de manger du sable ! ;)

Darkrevette Blog a dit…

Pour toutes ces raisons si brillamment énumérée, je suis fière et très heureuse de ne pas être maman :-D (Mon chat va me faire la gueule, zut)