lundi 18 décembre 2017

Attention, lire peut être dangereux pour la santé




Le Comité de Défense du Mobilier Urbain, tient à profiter de cette tribune qui lui est offerte pour dénoncer les incivilités envers le mobilier urbain perpétrées par les gens qui marchent en lisant dans la rue.
Chaque année, ce sont des centaines de panneaux de signalisation, de réverbères, de murs et de poteaux divers qui se font sauvagement agresser par de grossiers amateurs de littérature.
Le Comité de Défense du Mobilier Urbain exige l'interdiction des pratiques de lecture pédestre en milieu urbain ainsi qu'un moratoire sur Jules Verne parce que lire peut être dangereux pour la santé de vos réverbères.





15 commentaires:

PtiteLau a dit…

Celle là, je l'envoie à ma fille, dont les commentaires des professeurs étaient l'année dernière: lit beaucoup, même en montant les escaliers et allant de classe en classe...

Anonyme a dit…

Cela dit c'est toujours vachement mieux qu'avec le portebole !

Anonyme a dit…

Cela dit c'est toujours vachement mieux qu'avec un portebole !

Ker mary a dit…

et on parle du mobilier urbain qui nous attaque par surprise alors qu'on était même pas en train de lire?

Anonyme a dit…

Ça me rappelle moi à son âge, la même méthode pour me retrouver à descendre les marches de l escalier sur les fesses... Mon postérieur s en souvient encore...

Nadege Vaillant a dit…

Moi pareil dans le rang pour aller à la cantine, au collège, et plusieurs fois en plus, ça ne me servait pas de leçon 😂

Casse-bonbeca a dit…

change rien, Grumeau... continue à lire ! mais lève les yeux de temps à autre !

Anna a dit…

A mon âge vénérable, j'ai assez de pratique pour lire en marchant SANS rentrer dans les poteaux (petit bout de regard qui scanne le trottoir devant le livre) : ta fille a de l'avenir. Faut juste regarder avant de traverser tout de même. ;-)

Nathalie Amati a dit…

Votre grumeau va apprendre à développer sa vision périphérique et tout rentrera dans l'ordre. Par contre, attention, il faudra adapter la méthode pour les jours d'hiver où la luminosité des réverbères n'est plus suffisante pour éclairer les obstacles importuns laissés sur les trottoirs par des commerçants fourbes (mes tibias se souviennent de la rampe de chargement du marchand de vin). Et si un choix devait être fait, surtout SUR-TOUT, ne pas lire en marchant en hiver dans une rue sans réverbère (j'essayais de développer ma vision nocturne) en écoutant AC/DC,ceci afin de pouvoir concernant l'un des sens pouvant permettre l'évitement avec le camion qui sortait de la cours de la salle des ventes (pour le coup, j'ai pu testé l'amorti des feuilles mortes après double salto-roulé-boulé dans le caniveau. Réception 10/10). Voili-voilou.
Signé une lectrice chevronnée experte en mobilier urbain.

Melgane a dit…

Ça m'est arrivé une fois... je lisais même pas en plus ! Je regardais bêtement le trottoir d'en face et là bam ! Un panneau de signalisation en pleine tronche ! x)

Simone a dit…

Hahaha mais j'ai ri aux éclats, ça m'a rappelé tellement de souvenirs ! Pas plus tard que samedi j'ai failli me suicider du bord d'un trottoir parce que j'avais le nez dans mon livre plutôt que devant moi. Sans vouloir décourager Grumeau, j'ai 35 ans et ça ne m'est toujours pas passé :D

Tash a dit…

Hihihi Je lis TOUJOURS en marchant dans le métro, la rue etc.
Un jour je me suis pris un panneau "Cédez le passage"... ce n'était pas le premier ni le dernier... mais je pense avoir développé un radar à force! ^^

Aline a dit…

Ah ah ah ! Moi je ne lisais pas en marchant, mais... en faisant du vélo !! Et jamais eu d'accident !!

François Tipold a dit…

Avis du comité de défense de lecture urbaine: Chère madame J., nous notons votre attaque de front envers nos affiliés. Dès lors, nous n'utiliserons plus de support en papier de bois d'arbre reconnu FSC éco/bio/responsable. Nous remplaçons dès aujourd'hui cette désuète habitude cellulosique par une nouvelle et futuristique gamme en plastico/ferro/Lithiumo/ledo/hibouc... ainsi plus "agression" accidentelle du mobilier (dont je doute quand même soit dit en passant et sans tourner autour du pot de confiture comme le faisait ma grand-mère lorsqu'elle allait dans les champs avec celui qui, quelques années plus tard devint mon grand-père... mais je m'égards... le module GPS anti mobilier urbain devant encore être activé par le très efficient SAV des Colienvracettoutcassés) Une fonction périscopique sera en attendant montée afin d'éviter l'évitable. Bien à vous

Unknown a dit…

Jules Verne, toute mon enfance... A nantes un musée lui est dédié. plutôt bien fichu.