lundi 21 septembre 2015

Mais bien sûûûûr...






Bien entendu, si l'on aborde l'œuvre philosophique de Grumeau-Têtedampoule sans avoir préalablement étudié ses 5 tomes "d'Introduction à la pensée discordante - Les clés pour dire des trucs savants que personne ne comprend", on risque de passer à côté de toute la subtilité sémantique de la doctrine dite du neo-glandouillisme post-structuraliste à pensée monophasée.
Alors que pour peu qu'on ait fait l'effort de potasser avant (et de copieusement boire), la limpidité et l'acuité du raisonnement nous apparaissent comme une évidence brillante... Ou pas... C'est selon si on a assez bu ou pas...


 
 


12 commentaires:

Kaki a dit…

Zaratnawak :D

caro a dit…

ahahahahaha! simplement excellent. j'en pleure! Merci Tata Nath de partager avec nous la substantifique moelle de la pensée néogrumelienne, chef d'oeuvre de philosophie réaliste et péremptoire.

Mag à l'eau a dit…

La question est : que faut-il boire ?
Sans rire, je ne sais pas à quoi je m'attendais, mais tu es arrivée à me surprendre !
Bonne semaine.

sylvana meio a dit…

À quand la pensée du Grumeau en dissertation au prochain bac de philosophie ?

Anonyme a dit…

J'imagine le chemin intérieur qui a pu amener à cette vérité (avec quelques verres, c'est la gerbe assurée!)

Valentine Pumpkins a dit…

Certes !

Christine a dit…

Mais c'est pourtant clair!

joséphine a dit…

j'adore cette gamine!!!!

Stéphanie Manic a dit…

Je suis en amour avec cette jeune personne !

Stéphanie Manic a dit…

Je ne suis en amour avec cette jeune personne et je pèse mes mots.

Crecelle a dit…

Et une sucette pour seul dopant, j'admire!

Le Simple Point a dit…

Quel talent :) ! Bravo