lundi 7 septembre 2015

La saga de la rentrée - Épisode 2015

(Petit récap' pour ceux qui n'ont pas suivi depuis le début)

Chers concipriotes, chères compatoyennes,

Vous qui me lisez depuis quelques temps déjà, vous êtes probablement familiers avec les rendez-vous manqués de la rentrée de Ton Bouffon abandonnique.

Souvenez-vous, en 2010, j'ai raté la rentrée parce que j'avais piscine et accessoirement cul de pingouin (pour ceux qui n'ont pas suivi, une piqûre de rappel ici et ).

En 2011, j'ai également raté la rentrée à l'insu de mon plein gré car j'avais poney et accessoirement cul de pachyderme (pour ceux qui n'ont pas suivi, décidément vous mériteriez qu'on vous tire les oreilles vilains garnements, un rappel ici)

Afin de perpétuer un exercice qui est devenu au fil des années une véritable institution de la dérobade couarde et irresponsable, en 2012 Ton Bouffon a encore raté la rentrée car il avait peinture à l'eau et accessoirement cul de caribou (avec la gracieuse participation et l'aide inestimable des Statàlacon.com dont nous remercions nos généreux contributeurs anonymes et secoués du bulbe - pour ceux qui n'ont pas suivi, là vraiment on va finir par croire que vous le faites exprès, un rappel ici)




En 2013, c'est avec l'inébranlable résolution de la moule qui s'accroche au rocher de ses traditions ancestrales que je continue à célébrer mon rituel exil rectal de la rentrée scolaire. Cette fois, afin d'élargir mon champ "d'interactions sociales" j'avais décidé d'explorer d'autres horizons réclusifs quelque peu plus exotiques...



En 2014, pour célébrer mes 5 ans d'exode rectal, j'avais décidé de mettre à l'honneur notre faune mammifère locale.
Là tu me vois, et là, hop ! Tu me vois plus !
C'est magique !

Du coup, cette année, avec tout le sens des responsabilités et la solide réputation d'inébranlable fiabilité face à l'adversité qui me caractérisent, j'ai décidé qu'il était urgent de ne rien changer à mes petits rituels d'esquives saisonnières. Je suis donc bien cachée, on ne me trouvera pas.
D'autant plus que dorénavant ce n'est plus d'un mais deux grumeaux dont je dois m'amputer pour la très grande gloire de la culture et de l'éducation.
Cela ne m'empêche pas d'avoir une pensée émue et compatissante pour l'enseignant qui aura la lourde tâche à partir de cette année de subir d'éduquer Furax Imperator.

Furax professorus pasdebolem et in profondum merdam est. Sic transit Dora mundi.


23 commentaires:

Grumeau addict a dit…

Ouéééééé ! Tata Nath est de retour ! Et en plus je suis prem's pour fêter ça ! Bienvenue sur ton blog, Tata Nath !
Signé : grumeau addict en délire

Anonyme a dit…

Depuis si longtemps, je me demandais pourquoi Dora parle (hurle) si fort? Mais là, je peux comprendre, ça doit faire mal quand même...

caro a dit…

ahahahha ! DORA!!
Bravo tata nath! et c'est la ou je me rends compte que ça fait déjà 5 ans que je te suis... (bim une ride...)
bonne journée!

Till the Cat a dit…

♫♪ ET Où ALLONS-NOUS ? ♫♪ DANS TON CUUUUL !

Nath - Ze Bouffon of Grumeauland a dit…

@ Till the cat : :-D :-D J'ai ri mes Choco BN par le nez. Merci :-D

Sarah-Julie Roh a dit…

Ahahah ! La meilleure cachette du monde... quoi que.... y'aurait eu le cul de trotro aussi !
Merci Nath... c'est trop bon !

Céline PUJOL a dit…

C'est clair que c'est gagné hahahahahahhha

Stéphane Muller a dit…

Ah merde ! Faites gaffes quand même tous les deux avec tous les passages de chippeur on ne sait jamais vous risques d'être retrouvés !

Anonyme a dit…

ouahahahahaha !!! pour moi bénie soit l'école qui me débarrasse oups qui prends soin de ma progéniture (une bouclette à paillette au CP tendance Josiane (la glace elle est trop froiiiiiiiide, le cartable il est troooooop lourd, la piscine elle a trop in de citation)d'eauuuuuuuu... f et un furax imperator II à la maternelle... il a passé tout l'été à fomenter des trucs contre sa maitresse et a déjà repéré où sauté dans la classe en parachute... sans parachute!!)
paix à l'âme zen de la maitresse!!

Papa Hérisson a dit…

Bon, bah... bonne rentré proctoscolaire alors :D

Anonyme a dit…

mouah tu es toujours pleine de ressources après les vacances, merci pour mes zygomatiques !

Anonyme a dit…

En tant qu'instit je te remercie de ta compassion et je me marre ^_^

Anonyme a dit…

hé bé, on peut dire que si le prof se cache DEJA, lui aussi... t'es pas dans la m.......

Crecelle a dit…

Hi! Hi! Hi!
De mieux en mieux!!!
Allez, courage!

Laurie a dit…

Je découvre votre blog avec plaisir ! J'aime beaucoup votre vision des choses hihihi

Anonyme a dit…

Ah enfin!! Je l'attendais ce poste!! J'ai suivi les pérégrinations de la rentrée depuis le départ, et je me demandais ce qu'elles allaient donner cette année!! Zéro déception! Et grand plaisir, comme toujours!

Anonyme a dit…

Je suis tellement "traumatisée" par tes "chers compatoyens/concipriotes" que quand je lis les lettres de l'éducation nationale que reçoivent mes enfants,je crois lire ces mots et limite je m'agace que ce ne soit pas le cas(non mais!) :D
Bisoouuss d'une fidèle de la première heure et aussi de la première rentrée inter-fondement.

kriss a dit…

pfffffuittt

bruit de ma soupe qui me sort part les trous de nez

Y___Y moi qui doit nettoyer l'écran

Note pour moi même ne pas manger devant le grumeau... jamais

Hoelenn a dit…

Dora était un bon choix! Tellement de courants d'air dans le cerveau qu'il y a de la place pour deux!

Mais la réaction anticipative de la maitre(sse) implique que tous les enseignants connaissaient déjà le calvaire Furax.... dooooooooonc.... on peut avoir le compte-rendu de la journée de pré-adaptation où Son Imperator leur a laissé un tel souvenir?

Bonne rentrée très très cher Bouffon

strychnine a dit…

Une semaine plus tard, je voudrais savoir si Furax est finalement un ange ou une plaie à l'école... nan parce que d'expérience, le pire à la maison est souvent adorable à l'école pour se re-déchaîner à la maison en rentrant le soir, tel un cataclysme géant ou une cocotte-minute sous pression qui subitement, lâcherait tout-tout-tout...

desmoutonssurlamer a dit…

Quel bonheur de te relire enfin... c'est long ses vacances d'été! J'ai bien failli me pendre à un parasol ou me noyer dans mon verre d'Ouzo pour abréger mon calvaire... Il me manquait ma dose de bonne humeur, mon fou rire hebdomadaire et le côté rassurant de me dire que mes crapouilles sont normaux, tout comme tes grumeaux... Non je pense qu'avec ce blog tu fais dans l'humanitaire, tu nous aide à garder le cap !
Sinon, tu as fait fort cette année... explorer le cul d'une exploratrice ! Alors ça fait quoi ?

Lillie Lutin a dit…

Ahahahahahahahaha !! Elle est bien bonne celle-là ! Pauv' Dora, va !
Et dire qu'il y a des mamans qui vont crier "Noooon ! Pas Doraaaaa!"

Lily a dit…

Dis toi que "peut etre" la presence d'autres enfants tres sages le calmera ou pas...