lundi 18 novembre 2013

Laglue-Podecolle, le retour

Grumeaubis pratique une forme de crise d'angoisse de séparation teintée d'Œdipe qui s'administre sous forme suppositoire.
Et lorsqu'aux abords de l'âge adulte il exprimera son manque d'entrain par la formule consacrée "J'ai la tête dans le cul", ça manifestera sans doute de façon tout à fait inconsciente un lourd historique psychanalitique.

24 commentaires:

RB a dit…

Chaque article est un concentré de rêve :D Merci !

Rachel Nages a dit…

J'adooooooore ^^ Hahahahaha

tinybagheera a dit…

le retour aux sources ^^

benji a dit…

tinybagheera euh et si c'est avec Papa on peut le considérer aussi comme un retour aux sources ....??? un peu plus douloureux le cas échéant ....

Alex a dit…

Ou alors, il s'entraine pour accompagner son bouffon dans ses traditionnelles tentatives d'évitement scolaire du début de l'année ^^

SamSam a dit…

Yep... Que puis-je dire à part: "Je compatis"? Mon grumeaubis de 18 mois en est...au même stade! Impossible de faire la popotte sans l'avoir collé au train arrière, d'aller aux toilettes avec la porte fermée, sous peine d'avoir droit à des huuuuurlements dignes de Freddy les Griffes de la Nuit... *sigh*

Anonyme a dit…

C'est tout à fait ça mdr ! xD

evanoa a dit…

On ne dit pas d'ailleurs "tête dans le cul " mais "encéphallorectomie". Il faut le savoir !

Stephdouce a dit…

C'est la simple théorie du mètre carré. Tu as des grumeaux? Tu as 60, 120 ,200 m2 ? Les grumeaux seront dans "ton" mètre carré quoi qu'il advienne... ( Au moins çà aide à résoudre la crise du logement ^^ )

Madeleine a dit…

Oedipe a soufflé à mes filles de me jeter dans un volcan pour que je sois recouverte de lave et de feu. Heureusement que j'habite en IDF.

Anonyme a dit…

Il arrive aussi que le grumeau fasse ça dans les magasins, par exemple quand on attend en caisse dans une file interminable, quand on est en jupe... et il arrive que ce grumeau se mettent à gueuler de sa si jolie voix stridente "Dis maman?? pourquoi tu as des gros poils moches sur les jambes toi?"...

Marion a dit…

Excellent! Ma fille a eu cette période aussi (ce qui n'avait rien d'Oedipien), mais c'était sous mes robes/jupes qu'elle se cachait

Maud a dit…

J'adore (tjr autant) mais ça fait bizarre de voir sa vie en image illustrée ;) ... la moto, la frangine, et maintenant ça ^^
moi il m'agrippe la jambe genre sangsue -_- (il a 25mois et dans 1 mois c'est le début de la crèche .... mmmhhh ça promet de belles brayées ^^)
en tt cas merci pour ces beaux moments de rire !!

Sandrine a dit…

J'ai le même à la maison. Sauf qu'il a 3 ans. M'éloigner de plus de 4 mètres de lui entraîne automatiquement un "Maman t'es oùùùùù?" du plus bel effet.

Myo-E a dit…

pour ma part... le ptit morceau se défait sans trop de pb de sa maman le matin quand il retrouve les bras de Nounouuuuuuuuuuuuuu...
Comme quoi on n'est jamais content lol

Unknown a dit…

bon sang, j'ai le même... c'etait donc ça...

Severine a dit…

C'est beau la dignité d'une mère.
:-)

wildmary a dit…

Ce dessin me parle dangereusement :D

Choufleur a dit…

j'adore le regard blasé de chez blasé...

Clairounette a dit…

C'est beau l'amour!!

Anonyme a dit…

En observant la longue série d'analyse à propos de tes grumeaux, je constate que tu démontre avec brio la différence psychologique ou la différence d'odorat entre le grumeau mâle et le grumeau femelle : le lieu où il s'agrippe différe grandement. Ta grumeau femelle était plutôt du genre à s'accrocher à ta jambe si je me rappelle bien.
Qu'en conclure ? voilà une question existentielle sur ces différences grumosociopshycologiques

Maud a dit…

<3
Trop drôle !! Pauvre bichon :-/

Schnucki a dit…

Mon fils de 18 mois fait la même chose … En faisant Mhhhhh ! Moi qui pensait qu'il était unique en son genre. En fait, il lit sans doute votre blog en cachette !

Sandrine a dit…

Ma petite glu !