lundi 29 juillet 2013

Etat de siège

C'est ainsi que Chat-Bouboule étendit son influence territoriale et son despotisme flegmatique jusqu'aux confins du bac à litière et au-delà grâce à la technique dite de "coercition par le siège".

10 commentaires:

Sharon a dit…

Hélas, trois fois hélas, malgré ses presque quatre kilos, ma Nunzi n'est pas de taille à lutter contre les trois knackiboules qui cohabitent avec elle depuis un mois.

strychnine a dit…

Pour le moment, l'intrus a tendance à gagner du territoire face au chat unique. Stratégie à venir........

Claire Gélibert a dit…

Ah ah, trop fort

iibelle a dit…

Oh le mien c'est son frère, il chasse le lézard en se couchant dessus.

Thony Ange a dit…

bonjour,
"coercition par le siège"
je suppose que le mot doit plutôt être "correction par le siège" ou sinon c'est pas une faute de frappe et je ne connais point ce mot :p
cordialement

Nath - Ze Bouffon of Grumeauland a dit…

> Thony Ange, Voici donc un nouveau mot que vous ne connaissiez pas à ajouter à votre collection personnelle. C'est bien "coercition" (= action de contraindre).
Je suis donc ravie d'apprendre qu'au Grumeauland on se cultive également ;-)

Anonyme a dit…

Ha ha !
J'adore la de vocabulaire au passage.
Trop drôle cette scène.
Peint à l'aquarelle ou tablette ?
Je vais la sortir sur papier et la coller au dessus de la litière de notre futur petit gros chat bouboule !
Merci pour ce fou-rire !

béa

Lazuli66 a dit…

Mais mais mais, Chat Bouboule aurait donc récolté un rival, voire un compagnon d'infortune face aux grumeaux, et on ne nous aurait rien dit ?

Amandine a dit…

Enorme ! Un de ces chats qui fait la loi! J'ai les même à la maison :)

Anonyme a dit…

opty:
on dirait que chatbouboule reprend du poil de la bête!! faut dire qu'avec les années d'expérience de cohabitation avec les grumeaux il maîtrise maintenant !