vendredi 20 juin 2008

Lego-blues et 2 ans 1/2 d'âge mental

Oui, parfois je replonge dans une bienheureuse puérilité et j'ai 2 ans et une miliseconde d'âge mental (au lieu de la moyenne habituelle de 12 ans d'âge mental à laquelle je plafonne).
Pardonnez-moi ce bref moment d'égarement dans des réminiscences séniles d'un autre âge mais quand-même, j'écrase une larme nostalgique en pensant au Lego qui me rappelle le doux parfum de mon enfance.
Bon, là, j'en entends déjà, les plus jeunes d'entre-toi, frétillant internaute, s'exclamant interloqué : "Y'avait même pas une pauv' Game Boy pour s'abrutir la neurone à l'époque ?!!". Hé nan, c'était à l'époque du Pléistocène (on allait encore chasser le mammouth pour manger la soupe du soir alors voyez comme c'est vieux!).

2 commentaires:

John Craft a dit…

Tutut, y avait le Game&Watch, hein...
Plus sérieusement, les légos ça tue tout sa mè -eeeeuh... son chien, vu que y a pas de chien ici... Sérieusement, je te me construis des machins et des trucs et des choses pendant trois jours, avec tout ça... Le mieux, c'est quand tu joues, le petit qui dit "je veux essayer" vu que c'est à lui, à la base -je crois-, et toi de répondre : "attends, je finis, je finis", et trois jours plus tard t'es toujours en train de faire joujou sur son dos...
mais bon, un gamin ça se venge monstrueusement bien : la tour de trente mètres qui rentrerait dans le guiness book, qui a pris trois mois de nuits blanches et de jeûne, ben il se rend compte que la pièce tout en bas, JUSTE CELLE-LA, ben elle est trop joulie, d'un seul coup..
\o/ En même temps, le meilleur moment, dans la construction, c'est la destruction...

eboo a dit…

Euh, oui mais d'après le dessin on dirait plutôt des Duplo, non? (le Duplo est beaucoup plus gros que le Lego et ne vise pas le même public: 2-3 ans pour Duplo, à partir de 6 ans pour Lego, approximativement)