dimanche 15 juin 2008

Indignité maternelle

7 commentaires:

Fabilou a dit…

Mieux vaut un biberon donné avec amour qu'un sein donné à contrecoeur
Et si on te dit : ouaaais, c'est une excuse, tu peux répondre que c'est un maman qui a allaité ses trois mouflets qui te l'a dit, na !

John Craft a dit…

... aaah ça c'est le mal...
'faut toujours allaiter ! Déjà parce que c'est mieux pour le bébé... mais aussi -et surtout, hein, enfin je dis ça, moi, j'dis rien ! :p- parce que c'est meilleur pour la mère ! Sérieusement, en plus, ahlàlà, 'faites un peu de gynécologie bac+12, quoi, on est tous censés savoir ça...
Plus sérieusement, c'est la réalité : c'est un moyen de faire avoir une meilleure santé à l'enfant, et de faire "baisser" le niveau de fatigue de la mère.
Mais bon, j'suis pas l'père, hein, j'ai rien dit en vrai...

Nathalie a dit…

Ah, enfin une maman qui ose avouer qu'elle n'a pas allaité, merci, merci, moi aussi, quand j'aurai des grumeaux, ils boufferont du bib, et ça n'en fera pas des sociopathes pour autant!

Gaëlle a dit…

Oui, moi aussi ça m'énerve ces gens qui te jugent mauvaise mère si tu n'allaites pas.
J'ai 3 enfants en parfaite santé et jamais allaités !

korri a dit…

Tu aurai pu faire l'effort d'allaiter au moins le papa hin hin hin !!

Sam a dit…

Curieux, pendant ma grossesse (je suis l'heureuse maman d'un grumeau fille de 5mois), j'osais pas dire que je voulais allaiter ma fille. les rares fois où j'ai pas pu faire autrement que de dire mon choix j'ai eu droit à : beurk c'est déguelasse! j'ai était estomaqué par des prises de position aussi violente. chacun son choix, MER..!!

Agnès a dit…

Ouh là là, c'est vrai qu'en ce moment la tendance "socialement correct" est plutôt pour l'allaitement au sein (sinon, mère indigne), mais alors surtout pas en public (sinon attentat à la pudeur), et pas plus de 6 mois (sinon c'est glauque), et s'il tête plus de 10 minutes par sein avec au moins 2 heures entre chaque tétée (sinon vous allez avoir des crevasses ma bonne dame ! Comment vous le faites depuis 8 mois et vous n'en avez toujours pas eu, mais ça va venir ça !), bref, ils rendent ça prise de tête. Et à côté, il y a toujours les pseudo-féministes qui voudront priver celles qui ont envie d'allaiter de ce plaisir et cette simplicité (pas de biberon à préparer, laver, stériliser).
C'est un choix personnel qui doit se faire en couple, et le papa doit s'impliquer aussi. Sinon, dans les deux cas, la maman galère.